3 Stories

Connaissez-vous le blended learning ?

Dernière mise à jour le

black blender

Qu’est-ce que le blended learning?

Derrière ce terme qui vous fait peut-être penser à votre blender, il y a bien un mélange : celui de l’enseignement en direct ou en face à face (que ce soit à distance ou en présentiel) et de l’enseignement en ligne (l’apprenant seul face à un appareil connecté — mais dans l’absolu, seul devant un livre, ça marche aussi).

Comment ça se passe en général?

Le plus souvent, les formations dites “blended” relèvent plus du plat où la viande est servie à côté de son accompagnement que du produit mixé !

En effet, on vous proposera le plus souvent vos heures en face à face agrémentées d’un accès (illimité ou non, avec obligation de connexion ou non) à un logiciel d’e-learning.

Cela fonctionne relativement bien si on a accès au logiciel rapidement et qu’on y adhère. Mais c’est là que le bât blesse : en général, chaque centre de formation propose un logiciel, et s’il ne vous plaît pas, il n’y a pas grand chose à faire.

J’ai ainsi vu des stagiaires les exploiter pleinement, d’autres se connecter parce qu’il le fallait, d’autres encore ne se sentant pas à l’aise avec l’outil, ou enfin des stagiaires qui finissaient par ne plus vouloir se connecter parce qu’on le leur imposait…

L’un des problèmes venait du fait qu’ils avaient demander une formation en face à face et qu’on leur présentait l’e-learning comme un bonus, mais que ce dernier était rarement intégré dans la progression en face à face. Pire, les formateurs n’avaient pas toujours accès aux contenus, ou à l’extrême inverse, ne pouvaient pas en déroger et se retrouvaient obliger de faire un cours pour compenser l’absence de travail chez certains stagiaires.

Pas très mixé, tout cela…

girl wearing grey long-sleeved shirt using MacBook Pro on brown wooden table

Le problème à mon sens vient de la mauvaise interprétation du terme “blended”. Un vrai cours “blended learning” n’est pas la juxtaposition des méthodes côte à côte mais le mélange de ces méthodes.

Pour faire simple, si l’apprenant a appris à parler de gastronomie en é-learning mais qu’on lui parle de mécanique en face à face, il suit en fait deux formations distinctes ! Il apprend des choses de part et d’autre, et c’est enrichissant, mais ce n’est pas du “blended learning”.

Pourquoi 3 Stories passe au blended learning?

Au fil des formations que j’ai dispensées, j’ai pu constater diverses choses qui m’ont fait pencher vers le blended learning :

  • les stagiaires qui trouvaient le temps de travailler activement entre les séances restaient invariablement ceux qui progressaient le plus vite ;
  • les stagiaires qui préparaient le contenu des séances plutôt que de les découvrir avec moi avançaient encore plus vite et pouvaient profiter d’heures de réelle pratique de la langue avec beaucoup de conversation, même pour les débutants ;
  • de ce fait, les stagiaires travaillant en dehors réalisent une réelle économie : il leur faut moins d’heures pour arriver au même résultat ;
  • de nombreuses activités faites sur les séances en face à face pouvaient être préparées à la maison pour rendre les séances encore plus vivantes.

À quoi ressemble le blended learning chez 3 Stories ?

two men in suit sitting on sofa

En me lançant dans le blended learning, j’ouvre la plateforme “3 Learning”, le pendant e-learning de 3 Stories.

Mais ce n’est pas un énième logiciel d’e-learning que j’ai choisi de vous proposer. Ma force a toujours été d’accompagner mes élèves et stagiaires dans leurs projets. J’ai donc créer des cours en ligne qui vous permettront de profiter de cet accompagnement en dehors des face à face et d’exploiter pleinement vos supports et vos heures de formation.

C’est pourquoi l’offre va se développer lentement mais sûrement. Au programme, toutes les formations qui fonctionnent déjà en direct, mais avec l’apport théorique en ligne afin de vous donner un maximum de chances de pratiquer la conversation lors de nos échanges en direct.

Êtes-vous fait pour le blended learning?

Travailler seul n’est pas toujours évident, et je sais que certains de mes stagiaires ne peuvent tout simplement pas faire autrement que se contenter des heures de face à face pour avancer. Pour savoir si vous êtes fait pour le blended learning, je vous propose un petit questionnaire :

  • Avez-vous envie de faire de l’anglais (ou du japonais / FLE) plus régulièrement ?
  • Pouvez-vous dégager au moins 10 minutes par jour pour le faire ?
  • Arrivez-vous à travailler seul(e) ?
  • Aimez-vous apprendre en ligne ?
  • Aimez-vous sentir que vous progressez vite ?
  • Aimez-vous avoir la possibilité de prendre votre temps quand c’est nécessaire ?
  • Sentez-vous qu’il vous manque parfois juste une pointe de motivation ?

Si vous avez répondu “oui” à plus de 4 questions, je pense que 3 Learning va vous plaire. ^_^

Connaissez-vous le blended learning ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut